Brazzaville: Rencontre autour de l’œuvre de Gabriel Okoundji à l’Institut français du Congo

0
972
Gabriel Okoundji

L’Institut français du Congo – Brazzaville (IFC) organise, vendredi 24 juillet, à partir de 15h (médiathèque), une séance d’échange et de partage autour de l’œuvre de Gabriel Okoundji.

Considéré comme une figure marquante de la poésie de langue française, Gabriel Okoundji est l’auteur de plusieurs œuvres saluées par la critique. Le poète d’origine congolaise a notamment signé « Chants de la graine semée » publié en 2014 aux éditions Fédérop, « Apprendre à donner, apprendre à recevoir; lettre à Jacques Chevrier » (éd. William Blake & Co, 2013), « Terres d’Afrique, anthologie de poésie contemporaine » (éd. Ndzé, 2011), « Stèles du point du jour; Dialogues d’Ampili et Pampou » (éd. William Blake and C0 édit, 2011), « La mort ne prendra pas le nom d’Haïti » (éd. Ndzé, 2010) et plus récemment de « Comme une soif d’être homme, encore » publié aux éditions Fédérop en 2015.

On lui doit aussi « Prière aux Ancêtres » (texte bilingue français/occitan, traduit par Joan Peire tardiu, éd. Fédérop, 2008), « Souffle de l’horizon tégué, destinée d’une parole humaine » (poèmes audio sur CD, AFAC, 2008) et « Cycle d’un ciel bleu » (éd. L’Harmattan, 1996) qui lui ont valu respectivement les Prix Poésyvelines (2008) du Conseil général des Yvelines, « Coup de Cœur 2008 » de l’Académie Charles Cros et Pey de Garros 1996.

Lauréat 2010 du Grand prix littéraire d’Afrique noire pour l’ensemble de son œuvre, Gabriel Okoundji a reçu plusieurs autres récompenses saluant le talent et la qualité de l’œuvre du poète dont « la quête singulière se situe à mi-chemin entre la poésie onirique, cosmique et la pensée philosophique », note-t-on.
Il a en effet reçu, pour l’ensemble de son œuvre, les Prix Mokanda 2014, Léopold Sédar Senghor de poésie 2014 du Cénacle Européen Francophone, le Prix spécial Poésie de l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Bordeaux 2011.

Patricia Engali

LAISSER UN COMMENTAIRE