Brazza/Société : Plus de 600 apprenants formés en énergie solaire photovoltaïque

0
275
Remise des certificats aux jeunes

«Les formations qualifiantes que nous administrons débouchent sur la création des emplois directs pour ces jeunes qui attendent un accompagnement, en leur offrant la possibilité de travailler dans divers travaux d’éclairage public ou privé», a déclaré le président directeur général de la société ‘’Mac Services’’, M. Moise Devallon N’dendé, le 22 septembre 2020 à Brazzaville, lors de la remise des certificats à l’issue de la formation en énergie solaire photovoltaïque destinée à leur donner une meilleure compréhension des défis actuels du pays dans ledit domaine.

Pendant 21 jours, cette formation a concerné 607 jeunes. Elle vise dans son ensemble à former 12.000 jeunes dans le pays, soit 1.000 jeunes par département. Il a indiqué que les 300 premiers apprenants qui se sont distingués par le travail, la discipline et la ponctualité seront retenus dans les équipes qui assureront la suite de la formation dans les neuf autres départements.

Au cours de la cérémonie de remise des certificats, les apprenants ont fait une démonstration sur le montage des panneaux solaires photovoltaïques, consistant à mettre en marche un ventilateur et à allumer deux ampoules avec de l’énergie produite par les panneaux solaires.

Pour le directeur général, l’échantillon de 607 jeunes déjà formés constitue le socle de départ de l’effectivité de la gratuité de la formation. Au terme de la campagne, les 12.000 jeunes formés recevront chacun le module d’enseignement, précisant qu’en temps normal, cette formation qualifiante ne coûterait pas moins de 750.000 Fcfa par apprenant dans les structures spécialisées.

Il est à noter que la société ‘’Mac Services’’ est spécialisée dans la vente, l’installation, la désinstallation, la formation et la maintenance des panneaux solaires photovoltaïques. Elle envisage d’accompagner le gouvernement sur, entre autres, la reconversion de la jeunesse, qui est le véritable pilier de la diversification de l’économie congolaise.

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE