Blanchiment d’argent: Justin Koumba, président de l’Assemblée congolaise, dans le collimateur de la justice française.

0
504
Le président de l'Assemblée congolaise, Justin Koumba.

Justin Koumba serait dans le collimateur de la justice française. L’actuel président de l’Assemblée congolaise, âgé de 69 ans, aurait été mis en examen dans le cadre d’une information judiciaire menée à Paris par la juge Patricia Simon, selon l’hebdomadaire économique français Challenges.

« Les enquêteurs de l’Office centrale de répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) le soupçonnent d’avoir blanchi en France de l’argent issu de détournements de fonds sur des marchés publics passés par l’Assemblée de Brazzaville », a indiqué ce magazine paraissant le jeudi.

Justin Koumba est à la tête de l’Assemblée congolaise depuis une décennie. Selon certaines discrétions, il détiendrait deux appartements à Paris, avenue Georges V et rue François 1er, dans le 8ème arrondissement, apprend-on.

LAISSER UN COMMENTAIRE