Ban Ki-moon condamne les violences survenues en début de semaine à Bangui

0
410
Des Casques bleus de l'ONU, le 2 janvier 2016 à Bangui © ISSOUF SANOGO/AFP

Ban Ki-moon, le Secrétaire général de l’organisation des Nations Unies (ONU), a condamné les violences commises lundi 24 à Bangui, qui ont causé la mort tragique d’au moins quatre civils et en ont blessé plus de neuf.

Dans une déclaration communiquée par le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, ce dernier a déploré aussi les attaques à l’encontre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).

Pour rappel, cinq Casques bleus ont été blessés lors des attaques contre la MINUSCA.

Ban Ki-moon, qui s’est félicité des importantes mesures prises par le Gouvernement pour résoudre les causes profondes du conflit par le biais d’un processus politique inclusif, a salué la détermination de ce dernier « à garantir que les auteurs et les instigateurs de ces attaques soient traduits en justice », peut-on lire sur le site web des Nations Unies.

Par ailleurs, il a réitéré que « les actes de ceux dont l’objectif est de déstabiliser le Gouvernement et de nuire aux perspectives de paix et de stabilité dans le pays, ne doivent pas saper le travail important de reconstruction des infrastructures du pays et de sa cohésion sociale, de promotion de la réconciliation et du redressement économique, de renforcement de l’état de droit, et de création d’opportunités pour tous », a indiqué la même source.

Enfin, le patron de l’ONU a salué l’engagement de la MINUSCA à enquêter sur ces évènements qui ont entraîné des morts et des blessés, assurant que celle-ci  prendra toutes les mesures nécessaires conformément à son mandat pour protéger les civils et pour renforcer la stabilité.

LAISSER UN COMMENTAIRE