Alassane Ouattara aux membres du corps préfectoral : « La Côte d’Ivoire est devenue un pays attractif »

0
1138
Le Président ivoirien, Alassane OUATTARA.

« La Côte d’Ivoire est devenue un pays attractif, fréquenté chaque jour par plus de touristes, d’investisseurs et d’entreprises », a déclaré Alassane Ouattara devant les membres du corps préfectoral du pays.

« Depuis notre dernière rencontre, beaucoup de choses se sont passées dans notre pays », a indiqué le chef de l’Etat ivoirien lors d’une rencontre avec ces derniers tenue jeudi 12 avril,  à la Fondation Félix Houphouët – Boigny pour la recherche de la paix de Yamoussoukro.

Il en veut pour preuve que « de nombreuses infrastructures ont été réalisées en quelques années: ponts, routes, hôpitaux, écoles, logements sociaux, barrages hydroélectriques ainsi que des infrastructures diverses », a-t-il souligné, ajoutant que d’importants projets sont actuellement en cours d’exécution.

Mieux, « aujourd’hui, la plupart des indicateurs sont au vert », a-t-il lancé rappelant que « le taux de croissance moyen a été d’environ 9% par an de 2012 à 2016 et de 7,8% en 2017 malgré les chocs intérieurs et extérieurs ».

Dans son adresse, le président Alassane Ouattara a aussi souligné que son pays a également fait de nombreux progrès dans les domaines de la sécurité, de la stabilité, de la réconciliation et du développement.

En effet, a-t-il expliqué, « notre pays a renoué avec les indices de sécurité positifs qui lui valent d’être, auprès des Nations Unies, un modèle de succès en matière de transition politique et de transformation post-crise. »

Le président ivoirien s’est également exprimé sur les efforts importants qui ont été faits en matière de cohésion sociale en Côte d’Ivoire et qu’il a promis poursuivre.

« Je me réjouis de constater que 95% des Ivoiriens qui avaient quitté le pays pendant la crise sont de retour et ont retrouvé leurs familles et leurs maisons. Les Ivoiriens, quelles que soient leurs ethnies, leurs religions ou leurs régions, vivent ensemble, en parfaite symbiose et en paix »,  a lancé le chef de l’Etat ivoirien.

S’il a noté qu’au plan politique, les partis mènent librement leurs activités et participent de plus en plus aux consultations électorales, le président a rappelé que plusieurs réformes ont été initiées sur le plan social en vue de « faciliter l’accès à l’éducation et à la santé car l’amélioration des conditions de vie des populations constituent la priorité du Gouvernement ».

Au cours de son allocution, le chef de l’Etat ivoirien a tenu aussi à exprimant sa reconnaissance ainsi que celle du Gouvernement et de la Nation toute entière aux membres du corps préfectoral pour leurs contributions à la réalisation de toutes ces actions.

« Tous ces progrès sont aussi à mettre à votre actif, car vous ne ménagez aucun effort pour mettre en œuvre et suivre la réalisation des décisions gouvernementales sur le terrain », a-t-il expliqué.

Poursuivant ses éloges à l’égard de l’ensemble du corps préfectoral, il a ajouté que la contribution de ces derniers à la tenue pacifique et exemplaire de l’élection présidentielle d’octobre 2015, du référendum constitutionnel d’octobre 2016, des élections législatives de décembre 2016 et tout récemment des élections sénatoriales, illustre parfaitement de leur implication dans la consolidation de la paix et de la démocratie.

Enfin, le président a dit qu’il savait pouvoir compter sur eux pour relever tous les défis qui s’imposent à la Côte d’Ivoire et espérer faire en sorte que « les populations ressentent davantage les effets de tous nos efforts ».

Adrien Thyg

LAISSER UN COMMENTAIRE