Agressions sexuelles présumées: Koffi Olomidé reste sous la menace de la justice française

La star congolaise a été renvoyée en procès en France

0
577
Koffi Olomide

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Koffi Olomidé n’en a visiblement pas encore fini avec la justice française.

En effet, le patron de l’orchestre Quartier Latin a été renvoyé le 31 janvier en correctionnelle par une juge d’instruction de Nanterre pour atteintes sexuelles avec violence, contrainte, menace ou surprise par personne ayant autorité, et pour séquestrations, a appris l’AFP de source judiciaire.

Rappelons que l’artiste congolais est poursuivi “pour des faits qui se seraient déroulés notamment dans un pavillon d’Asnières-sur-Seine (région parisienne) que l’artiste louait et où il hébergeait ses danseuses en marge de concerts ou d’enregistrements dans l’Hexagone”, selon une information relayée par l’AFP.

La star de la rumba congolaise “devra également comparaître pour avoir facilité l’entrée et le séjour irrégulier en France des quatre plaignantes, toutes congolaises, et pour les avoir fait travailler illégalement en les sous-payant ou en les privant même de toute rémunération”, ajoute la même source.

Adrien Thyg

LAISSER UN COMMENTAIRE