A nouveau, avec Maitre Aloise Moudiléno Massengo

0
694
Maitre Aloise Moudiléno Massengo. DR

Une messe d’action de grâce, en mémoire de Maître Aloise Moudiléno Massengo, a été célébrée, dans l’après midi de ce samedi 22 février 2020, au 30 rue Lhomond 75005 Paris, dans une magnifique Eglise d’architecture gothique, tenue par la Congrégation Catholique des Spiritains.

L’officiant a été le Père Yxor, bien connue de la communauté congolaise, pour avoir servi à l’Eglise Kisito de Makélékélé Brazzaville.

Au terme d’une vie bien remplie, Maitre Aloise Moudiléno Moudiléno nous a quittés, à 87 ans, le 6 janvier 2020 à Nancy -France où il a été porté en terre au cimetière de Preville. Après avoir exercé comme Avocat, aux Barreaux de Nancy et de Brazzaville, et occupé les fonctions de Ministre de la Justice et de Vice Président de la République du Congo.

Ont pris part à l’office la famille du disparu, conduite par Mme Moudileno Massengo, des parents et amis, ses anciens collègues avocats et compagnons de lutte, africains et européens.

De nombreuses personnalités congolaises y étaient présentes. Au nombre desquelles les Généraux Emmanuel Ngouélondelé et Ferdinand Mbaou, le Ministre Jean Martin Mbemba, Maîtres Amedée Nganga et Maurice Massengo Tiassé, le Dr Eugène Fernand Loubelo, Mme Agathe Mabiala Nkouka, MM. Modeste Boukadia, Mollet Sin Baguy, Clovis Passi, Théodore Malonga, Laurent Dzaba, Maurille Louzala, Marie Albert Kolelas, Gabriel Mawawa, Jean Claude Mayima Mbemba, Alexis Passy et bien d’autres.

De Maitre Aloise Moudiléno Massengo, il restera de lui, en nous, son esprit combattif, les valeurs et les principes de vie qu’il nous a légués. Sa famille continuera à travailler à ce qu’il attendait et à ce qu’il aspirait.

Autant, notre amitié, notre affection, notre fraternité et notre espérance s’en iront le rejoindre là où, désormais, il repose, autant cette amitié, cette affection et cette fraternité pour lui vivront toujours dans le souvenir que nous gardons de lui.

Puisse être remercié, du fond de mon coeur, Mr Théodore Malonga, présentateur de la cérémonie, pour être revenu, avec des paroles émouvantes, sur l’hommage public que j’ai rendu à Maitre Aloise Moudiléno Massengo, le lendemain de sa disparition.

Vas y, en paix, Maître. Tel que je l’ai écrit  » Tu auras été l’un des meilleurs d’entre nous. » A jamais, nous nous souviendrons de toi.

Paris le 22 février 2020.

Ouabari Mariotti – Ancien Ministre de la Justice du Congo

LAISSER UN COMMENTAIRE