26ème Journée de l’écrivain : Le Fonds d’aide à l’édition passe de 570 millions FCFA à un milliard FCFA

0
539
Seydou Gueye (G).

Le ministre-secrétaire général du gouvernement du Sénégal, M. Seydou Gueye, représentant le ministre de la culture et des arts, a annoncé le 6 novembre 2018 à Dakar au Sénégal, que le gouvernement de son pays avait décidé d’augmenter le fonds d’aide à l’édition, de 570 millions FCFA à un milliard FCFA.

M Seydou Gueye a fait cette annonce au cours de la cérémonie d’ouverture de la 26ème Journée internationale de l’écrivain africain, du 6 au 12 novembre 2018. Il a également rappelé que cette journée avait été instaurée par l’Organisation de l’Unité Africaine en 1992.

Prenant la parole, le président de l’Association des Ecrivains du Sénégal, M. Alioune Badara Beye a salué le choix porté sur Mme Mariama Ndoye, comme marraine de cette 26ème Journée. Il a reconnu en cette femme une romancière de talent, maitrisant parfaitement les nuances et la charpente de la narration avant d’ajouter qu’elle faisait partie de ces romancières qui ont marqué la littérature sénégalaise.

Pour le président du Pen Sénégal, le colonel Moumar Gueye, le Pen est une tribune offerte aux écrivains, qui leur permet de discuter librement de leur travail et de s’exprimer au nom des écrivains réduits au silence à travers le monde. Il a dit en substance que le Pen rassemblait des poètes, des romanciers, des essayistes, des nouvellistes, des historiens, des dramaturges, des journalistes et scénaristes partageant le même intérêt pour le métier et l’art de l’écriture.

Président-AES-Alioune-Badara-Beye

«l’AES fait de moi plus que tout autre. Elle m’a permis de me rendre aux lieux saints de l’Islam en 2010, pour le grand pèlerinage. C’est tout dire. En tant que marraine, succéder aux parrains : Alioune Badara Beye, Abdoulaye Elimane Kane, Hamidou Dia, est un immense honneur, un privilège, que dis-je ? Un vertige», a témoigné la marraine Mariama Ndoye dans son mot de remerciement.

Mme Ndoye a fait la promesse de s’améliorer et de continuer à écrire tout en respectant le conseil de deux éminentes personnalités, à savoir, Mame Abdou Aziz Sy Dabakt qui l’entourait de son affection et du président Léopold Sédar Senghor à travers une lettre écrite à Verson en 1994.

L’écrivaine-marraine de la 26ème édition de la journée internationale de l’écrivain africain est née le 28 juin 1953 à Rufisque au Sénégal. Elle est titulaire d’un Doctorat de 3ème cycle de Lettres Modernes de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD), Dakar, soutenue sous le thème : «Eléments de littérature orale Leboue analyse ethnosociologique, commentaires littéraires».

Conseillère du président de la république, elle a mis sur le marché du livre, six romans et trois titres dans le cadre de la littérature enfantine. Elle est actuellement Directrice du Musée Léopold Sédar Senghor.

L’Association des Ecrivains du Sénégal a également décerné des prix aux écrivains Éric Joël Bekalet du Gabon (Prix Sembène Ousmane du roman) ; Alioune Badara Coulibaly du Sénégal (prix David Diop du conte) ; Doumbi Fakoli Doumbia du Mali (prix Cheikh Anta Diop de l’essai) ; Henri Djombo du Congo-Brazzaville (prix Cissé Dia du théâtre) ; Madiena Ndiaye du Sénégal (prix Ouma Sankharé de la critique) ; Mlle Selly Couro Almamy Wane du Sénégal (prix d’encouragement Hamidou Dia) et le Birago d’or à Mme Aminata Fall Sidibé du Sénégal.

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE