1986 – LES BANTOUS DE LA CAPITALE : Le sursaut de Jean-Jules OKABANDO, Maire de Brazzaville

0
273
Les Bantous de la Capitale

1986 – La grande perturbation qui sévit au sein de l’orchestre Les Bantous et qui l’a affaibli considérablement inquiète plus d’un responsable politique du pays soucieux du rayonnement de la musique congolaise.

Le secours partira du Commissaire politique, Maire de Brazzaville, Jean-Jules OKABANDO. Il va tenter un ballon d’essai en mettant la chaleur forte autour de cet orchestre. Il faut nécessairement convaincre tous les anciens musiciens qui avaient quitté le groupe à le réintégrer pour mettre en place de nouvelles structures capables de relancer au mieux les activités musicales.

Le samedi 21 septembre 1986 donne lieu à cette rencontre mémorable qui voit le retour de Célestin Kouka « Celio », Joseph Samba « Mascott », Come Mountouari « Cosmos », Theophile Bitsikou « Théo », Arthur Samba « Nona » et André Bemba « Pamelo ».

Une atmosphère de grande fête a caractérisé le spectacle pour lequel le public venu très nombreux n’a pas eu à se plaindre. Il a acclamé vivement les retrouvailles « PAMELO » – « COSMOS ». (ci-après: « Milena de Cosmos »)

Clément OSSINONDE

LAISSER UN COMMENTAIRE