Pagesafrik.info

15 Août 2020, 60ème Anniversaire de l’Indépendance du Congo : Une raison de vous mettre à la méditation

Retour sur « Haro Vicieuses Torpilles », titre de l’ouvrage de Richard Ossoma-Lesmois. Son thème s’inscrit dans le couronnement de l’accession à l’Indépendance du 15 Août 1960 de la République du Congo, il y a soixante ans.

Notamment sur la préservation des acquis sociaux et démocratiques, la Stabilité du pays enregistrés ces dernières années en s’habituant aux lois et à la solidarité que nous avons collectivement adoptées pour mieux tenir aux épreuves du temps.

Ce qu’il faut retenir de trois essais déjà publiés en éclairant et en enrichissant leurs thématiques

Par une réelle originalité dans l’angle de traitement des situations du quotidien, ces essais dont le style se réserve de donner des leçons, racontent un vécu politique intrigant qui permet de mieux comprendre en quelques pages les raisons de la stagnation qui règne au Congo-Brazzaville. Mais aussi, les bonnes entreprises menées après dix années de guerres civiles successives congolaises entre 1993 et 2012 :

– la restauration lorsque le pays suffoque des tensions socio-politiques, quand l’Etat calle ;

– le dialogue et la réconciliation pour une meilleure imprégnation des vertus d’une République apaisée ;

– les rénovations urbaines et semi rurale à travers un pilier infrastructurel unique en son genre : les grands travaux. Pilier très apprécié des pays voisins d’Afrique ;

– l’arrimage de la vie sociale et économique générale dans le pays aux bienfaits du numérique ;

– la prise en compte du rôle moteur des femmes dans le circuit général de production des biens et des services. Une prise de conscience indispensable à la croissance globale ainsi que l’éveil de la condition féminine.

En somme, les perspectives d’un futur désirable commun aux Congolais.

L’ouvrage souligne donc la nécessité de préserver la stabilité aux tentatives de recourir aux remèdes du passé au nom d’une part, de l’identité culturelle africaine et bantoue ; et d’autre part, l’interprétation exagérée du principe général du droit international consacrant le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Des finasseries qui, non seulement sapent les bénéfices des regroupements sous régionaux et panafricains dans un monde globalisé, mais encore freinent des bons élans d’émergence sociale, économique et démocratique pris par le pays.

Rappelons que Richard Ossoma-Lesmois est juriste-écrivain congolais résidant à Paris (France)

Clément OSSINONDE

Pratique : Haro Vicieuses Torpilles publié aux éditions Le Lys Bleu, avril 2019. Un Essai de 401 pages.

Aller à la barre d’outils