11ème édition du Fespam : Le budget arrêté à 2 milliards 300 millions FCFA

0
130

Les participants aux travaux de la 16è session ordinaire du comité de direction du Festival panafricain de musique (Fespam), tenue du 05 au 06 octobre 2016 à Brazzaville, ont arrêté la budget à 2 milliards 300 millions FCFA.

Selon le communiqué final, le budget se répartit ainsi qu’il suit, en recettes et en dépenses, à la somme de deux milliards trois cents millions de FCFA, rubriqués de la manière suivante : contribution de la République du Congo 1.500.000.000 FCFA ; autres Etats africains 250.000.000 FCFA; organisations internationales 50.000.0000 FCFA ; organisations nationales 50.000.000 FCFA ; collectives locales 50.000.000 FCFA; sponsoring 300.000.000 FCFA ; autres bailleurs et mécènes 100.0000.000 FCFA.
Les participants ont également examiné les quatorze points à l’ordre du jour de cette session., à savoir, l’examen et l’adoption du projet de budget de la 11è édition du Fespam. Ils ont aussi apprécié favorablement les grands axes du programme d’activités 2016-2017 du commissariat général du Fespam. Les projets de code artistique et celui concernant le volet scientifique du Fespam ont été adoptés avec amendements.

La 11è édition du Fespam prévue du 08 au 15 juillet 2017

Le comité de direction a adopté le thème de la 11è édition qui s’intitule : « Musique et environnement en Afrique et dans la diaspora ». La période du 08 au 15 juillet 2017 a été retenue pour le déroulement de cette édition. Il a aussi examiné et adopté le projet de communication de ladite édition.

Les participants ont été informés par le directeur général du Ciciba, M. Manda Tchebwa, quant à la remise du Grand prix de la Sagesse Bantu que le Conseil international de civilisation bantu (Ciciba) a décerné au président Denis Sassou N’Guesso.

Il a aussi été question de la licence professionnelle en conservation préventive délivrée par l’EPA et qui va concourir au renforcement des capacités des agents du Musée panafricain de la musique. Ce divers a été présenté et soutenu par le directeur général de l’EPA dont le siège est à Cotonou au Bénin, M. Samuel Kidiba.

En marge de la 16è session ordinaire du comité de direction, deux ateliers de formation à l’intention des managers congolais ont été animés respectivement par madame Astrid Audibert, chef d’équipe du programme Afrique Caraïbes Pacifique (ACP) cultures + et Luc Mayitouka d’AMA.

LAISSER UN COMMENTAIRE