Pagesafrik.info

​Maroc Telecom fait preuve d’une bonne résilience au premier semestre

Le Groupe améliore son CA et revoit ses perspectives pour l’année 2020 dans un contexte de crise sanitaire inédit

«Les capacités réseaux et les infrastructures du Groupe Maroc Telecom, très sollicitées pendant la période de confinement, ont pleinement répondu à l’augmentation de la demande et l’essor de nouveaux usages, sans aucune incidence sur la qualité de service », a affirmé abdeslam Ahizoune, président du Directoire.

« La pertinence de la stratégie du Groupe, axée sur l’investissement pour le renforcement des réseaux, des infrastructures et de la digitalisation, s’en trouve ainsi confortée », a-t-il indiqué à l’occasion de la publication des résultats consolidés du premier semestre 2020.

Un premier semestre marqué par un accroissement du parc global du Groupe ; un chiffre d’affaires consolidé stable ; une bonne profitabilité, une adaptation rapide des ressources et de la capacité des réseaux pour faire face à l’évolution du marché face à la crise du Covid-19 ainsi que le lancement, le 1er juin 2020, de sa solution de paiement mobile via sa filiale «MT Cash ».

En détail, il ressort qu’au premier semestre 2020 le Résultat net ajusté part (RNPG) de la société a enregistré une hausse de 1,5% à base comparable pour atteindre 3.006 millions de dirhams.

Selon Maroc Telecom, le résultat opérationnel (EBITA) ajusté du Groupe s’est de son côté établi à 5.836 millions de dirhams, ce qui correspondant à une hausse de 0,2% à base comparable.

Grâce à l’amélioration du taux de marge brute de 1,6 pt (+1,3 pt à base comparable), le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) a atteint 9.603 millions de dirhams, à fin juin 2020, en hausse de 2,1% (+1,4% à base comparable), a indiqué le Groupe précisant que le taux de marge d’EBITDA s’est établi à 52,4%, en hausse de 0,7 pt à base comparable(1).

A noter que le Groupe Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires de 18 323 millions de dirhams, en hausse de 2,7% (stable à base comparable), souligne-t-il dans sa communication financière. 

« Cette performance, dans un contexte de crise, est due essentiellement au développement de la Data Mobile et des services Mobile Money à l’international et à l’essor de la Data Fixe au Maroc », a expliqué le Groupe.

Soulignons qu’en raison de l’adaptation des investissements au contexte actuel, les investissements du groupe hors fréquences et licences ont accusé une baisse de 37,6% sur un an (-43,6% à base comparable). 

En revanche, en raison de la hausse de l’EBITDA et la baisse des Capex, les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) ajustés a atteint 7.099 millions de dirhams, correspondant à une hausse de 23,9% (+22,2% à base comparable), a relevé le groupe dans sa communication ajoutant qu’à fin juin 2020, la dette nette consolidée du Groupe a enregistré une baisse de 11,3%, pour s’établir à 18.659 millions de dirhams. Ainsi, elle représente 0,9 fois son EBITDA annuel, a-t-il souligné.

Selon la même source, les parcs du Groupe ont continué de croître enregistrant ainsi une amélioration de +9,1% sur un an, pour atteindre 68,4 millions à fin juin 2020.

A en croire le communiqué, « cette hausse provient en partie de l’intégration de Tigo Tchad dans le périmètre du Groupe depuis le 1er juillet 2019 ».

Enfin, en raison des incertitudes générées par la crise liée au Covid-19, Maroc Telecom a annoncé avoir revu ses perspectives pour l’année 2020, à périmètre et change constants tablant sur un chiffre d’affaires et EBITDA en légère baisse ainsi qu’un CAPEX d’environ 10% du chiffre d’affaires, hors fréquences et licences.

Il est à souligner qu’au terme des six premiers mois de l’année, les activités au Maroc ont généré un chiffre d’affaires de 10.524 millions de dirhams, en retrait de 1,8% par rapport à la même période de 2019. 

Ainsi que l’a expliqué Maroc Telecom, « ce retrait s’explique par la baisse du chiffre d’affaires Mobile qui pâtit des impacts de la crise notamment sur les activités de l’entrant international, le sortant prépayé et le roaming », précisant que ce repli a été atténué par la hausse de la Data Mobile et Fixe.

A propos de la crise sanitaire, le Groupe Maroc Telecom a indiqué avoir pris très tôt des décisions clés, en procédant notamment au renforcement des mesures d’hygiène, de distanciation et le recours au télétravail  et à la promotion des outils de digitalisation pour encourager les clients et partenaires à interagir avec l’entreprise via les différents services en ligne.

Dans le même cadre, l’entreprise a veillé à la maitrise de la chaîne d’approvisionnement et à la bonne gestion de la continuité d’activité commerciale, réseaux et systèmes d’information.

Alain Bouithy

Aller à la barre d’outils